1 888 332-3113
Votre portail de motivation en vente - lazonevente.com

Cinq Conférenciers fort inspirants !

« Rien ne change tant qu’on y change rien »   – Anonyme

Le 15 septembre avait lieu la 8e Édition du KICK-OFF MOTIVATION «CHANGE EXPERIENCE» et c’est tout autour de ce thème du changement, de la Transformation de Soi, que nous ont entraînés nos cinq conférenciers, chacun nous faisant réaliser, à sa façon, que toute Transformation de Soi exige avant tout que nous sortions de notre fameuse zone de confort.

Pourquoi voudrait-on changer de nous demander Johanne Lévesque, première conférencière à prendre la parole. Quand on veut changer, c’est qu’on est insatisfait par rapport à nos valeurs, à nos croyances et à nos besoins. Il est donc primordial d’identifier d’abord ce qui ne va pas, ce qui nous tracasse, en somme tout ce qui cause notre niveau d’insatisfaction, mais aussi, d’identifier nos forces et tout le bagage d’expériences dont on dispose et qui fait de nous des ÊTRES UNIQUES.

Il ne sert à rien d’essayer d’être quelqu’un d’autre, d’être qui ne nous sommes pas. Ça ne peut nous mener qu’à l’anxiété, au burnout et à la dépression. La beauté d’un être humain, c’est sa différence, et le plus grand moteur du changement qu’il aimerait voir dans sa vie, c’est ce qui le passionne. Qu’est-ce qui vous passionne ? Votre passion est sans doute un début de solution qui va vous amener progressivement à découvrir votre différence.

Pour conclure, Johanne affirme que pour rester jeune longtemps, il faut sortir très souvent de sa zone de confort et avoir du plaisir à faire ce que l’on fait. Elle nous incite également à bien profiter de nos heures de sommeil pour consolider nos apprentissages de la journée.

 

D’après Vincent Larivée, nous sommes tous des experts à faire sortir l’énergie de notre corps, mais est-ce qu’on en fait entrer suffisamment ? Entraîneur olympique, Vincent croit fermement que notre corps recherche toujours l’équilibre et qu’il nous appartient de nous créer la santé par les choix alimentaires que nous faisons chaque jour.

Son approche est simple et tourne autour de quelques concepts-clés faciles à suivre pour autant qu’on décide d’y adhérer.

Premier concept : JERF (Just Eat Real Foods). S’il y a des aliments qu’il faut refuser, ce sont tous les aliments transformés qui couvrent maintenant plus de 80% des tablettes de nos épiceries. Choisissez de vrais aliments !

Deuxième concept : choisir la quantité et la qualité des aliments que nous mangeons à chaque repas.

  • Protéines : de 100 grammes à 150 grammes
  • Fruits et légumes : de 2 à 3 tasses
  • Lipides : 1 à 2 cuillérées de bon gras (avocat, huile de coco, huile d’olive ou beurre bio)
  • Important : réduire ou éliminer les sucres raffinés et les aliments transformés

Troisième concept : réduire au maximum la charge de toxicité de notre alimentation. Nous avons toujours le choix entre des aliments toxiques arrosés de toutes sortes de substances, ou des aliments bio. Choisissez les aliments bios. Selon Vincent, l’alimentation a définitivement le pouvoir de changer positivement notre expérience humaine. Sa devise : Little by little, little becomes a lot (Petit à petit, petit devient très gros).

 

Gabriel Filippi, pour sa part, nous exhorte à prendre les idées de tous les conférenciers et de grimper notre propre sommet. Après nous avoir relaté les circonstances d’une terrible chute survenue au sommet d’une montagne, et la façon dont il s’en est sorti, en se fixant de petites objectifs, par exemple, marcher un mille en faisant de petits pas, il a comparé sa situation à ce qui nous arrive parfois dans la vente : après une mauvaise période, il faut tout simplement recommencer à zéro, faire ce que l’on fait le mieux, se fixer de petits objectifs, et essayer tous les jours de battre son record de la veille.

«N’essaie surtout pas d’être quelqu’un d’autre». C’est ce que son père lui avait dit un jour. «Tu ne peux pas être Guy Lafleur; il existe déjà. Pourquoi ne serais-tu pas Gabriel Filippi ?». N’essayez pas d’imiter quelqu’un d’autre nous dit-il. Quand on fait quelque chose, on le fait pour les bonnes raisons, nos raisons et non celles des autres. En conclusion, Gabriel nous invite à sortir de notre zone de confort : «La zone de confort, c’est votre pire ennemi. Éliminez-la le plus possible et ne vous laissez pas prendre dans le tourbillon de la vie qui cherche à nous emporter et à tous nous fondre dans le même moule.»

Lors de ses nombreuses expéditions, Gabriel est très souvent sorti de sa zone de confort. Il affirme qu’en sortant de cette zone, nous apprenons, nous gagnons mais nous ne perdons jamais. Pourquoi aurait-on peur d’en sortir? Peur de l’échec ? Peur de nous tromper ? En réalité, chaque pas que nous faisons en dehors de notre zone de confort nous permet d’avancer vers notre but et surtout, d’éliminer la peur.

 

Le Dr Sylvain Guimond était en verve et il nous a bien fait rigoler. Mais sous son ton humoristique et son air coquin se cachent des vérités fondamentales qu’il n’hésite pas à formuler dans son langage coloré : «Avez-vous lu le secret ? C’est bien beau de visualiser ses objectifs mais tant qu’à moi, enlève- les de sur ton frigidaire et grouille-toi le cul !» Du Guimond tout craché ! Sylvain n’hésite jamais à dire ce qu’il pense même si parfois ses commentaires peuvent froisser quelques oreilles sensibles. Mais la plupart des gens aiment bien rire, surtout pendant une conférence dont le thème nous pousse à réfléchir pendant quelques heures.

Sylvain sait aussi exprimer sa tristesse : nous ayant relaté son expérience du 9 septembre 2001 alors qu’il était à New-York avec les Rangers, il a attaqué son thème : le monde a changé et le monde change… tous les jours ! Pour réussir, il faut être prêt à se sentir vulnérable c’est-à-dire, ne pas avoir peur de prendre des risques. Il faut aussi être authentique et surtout, généreux. Les gens, ce qu’ils achètent, c’est la sécurité, la confiance et la relation. Alors démontrez votre générosité, donnez-leur ce qu’ils recherchent et ils vont vous donner ce que vous, vous cherchez.

Pour Sylvain, la PEUR n’est qu’une Perception Erronée et Utopique de la Réalité. Et l’ANGOISSE, une Anxiété Négative Généralisée qui Oppresse et Inhibe le Sentiment de Sérénité et d’Équilibre.

En voici une autre : le SOUCI est un Sentiment pour Obtenir un Ulcère Causé par l’Inquiétude. N’est-ce pas qu’il a plusieurs talents ce Sylvain ! Il termine son exposé en nous entretenant de la réussite :

Réussir, ce n’est pas toujours ce que l’on croit, ce n’est pas toujours ce que l’on voit. Réussir, ce n’est pas devenir riche et célèbre. Plusieurs célébrités sont malheureuses. Réussir, c’est réaliser ses rêves en prenant des risques, en sortant de sa zone de confort et en accomplissant des actions que la plupart des gens n’oserait jamais faire.

Quand avez-vous pris un risque pour la dernière fois ? Impossible de changer sans prendre des risques. Le changement est synonyme de risque. La vie elle-même est une expérience très risquée… personne ne s’en sort vivant !

 

Il est difficile de reproduire tout ce que Nicolas Felger fait sur scène. Bien sûr, son message est haut en couleurs et il ne cesse de nous exhorter lui aussi à prendre des risques pour nous transformer. C’est ce qu’il nomme la «CHANGE EXPERIENCE».

Face à un changement, la plupart des individus figent : non je ne le ferai pas. Ils restent sur la première marche et hésitent à monter les autres : je veux le faire; comment vais-je le faire; je vais essayer de le faire; je peux le faire; je vais le faire et je l’ai fait !

Face à un changement ou à une transformation de vous-même que vous désirez ardemment mais que la peur vous fait refuser, posez-vous ces questions : sur quelle marche est-ce que je suis présentement ? De quoi ais-je besoin pour passer sur l’autre marche ? Quelle action dois-je faire maintenant pour y arriver ?

La première marche est la plus difficile. Elle représente toutes nos croyances, nos peurs et nos limitations. Il ne faut pas hésiter à monter sur la marche suivante. Aucune hésitation : on monte ! Ce qui nous permet, par cette action, d’aller au-delà de nos peurs et de sortir de notre zone de confort pour aller vers une zone d’apprentissage ou, lentement, nous prenons conscience de nos capacités. Et ensuite, il faut oser aller vers la zone suivante, la zone de panique qui, une fois franchie, nous amènera à la zone de magie : « oui, j’ai réussi, je suis capable, je l’ai fait !»

Pour réussir, il faut voir nos objectifs déjà atteints et transformer nos échecs en expériences. Car c’est tout ce que sont ceux-ci : des expériences enrichissantes qui nous permettent d’avancer, de gagner en confiance et de nous rapprocher de notre objectif.

«Si tu veux quelque chose que tu n’as jamais eue, tu dois faire quelque chose que tu n’as jamais fait » affirme Nicolas. Si tu ne fais que ce que tu sais faire, tu resteras toujours sur la même marche. Pour monter sur la prochaine marche, il te faut absolument affronter les peurs qui te retiennent dans ta zone de confort.

Nicolas a abondamment illustré ses propos par des expériences « live ». Ainsi, Mario « Michael Jackson » Boisvert, de Boisvert Buick, est venu nous prouver que tout était possible et qu’une personne aussi timide que lui pouvait se concentrer sur la raison de sa peur et dominer celle-ci en s’adressant à un auditoire de 400 personnes… et en nous faisant une imitation incroyable de Michael Jackson.

Mario, j’en suis certain, ne sera plus jamais le même. Il m’a d’ailleurs téléphoné quelques heures après l’événement pour me dire, encore sous le coup de l’émotion et de l’excitation, que cette conférence a changé sa vie. J’espère qu’elle a également contribué à changer certains aspects de la vôtre.

 

Merci et au plaisir de vous revoir !

Michel Bélanger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + = 7

«