1 888 332-3113
Votre portail de motivation en vente - lazonevente.com

Deux journées sans vendre !

Vous avez sûrement regardé la partie de hockey mardi dernier ? Deux parties où nos Canadiens ont été complètement blanchis. Deux parties consécutives sans compter un seul but !… Ça vous fait penser à quelque chose ? N’est-ce pas comparable à la situation d’un vendeur qui ne vend rien pendant deux jours… deux semaines… deux mois…

J’ai même déjà rencontré des agents immobiliers qui, au cours d’une récession qui n’en finissait plus, n’avaient absolument rien vendu pendant six mois. Vous imaginez? La peur !… La panique !… Où prend-t-on sa motivation lorsqu’on traverse une telle période ? Que faire lorsque toutes nos actions sont vaines, nos démarches infructueuses?

D’abord, maintenir une attitude positive. Vous me direz que ce n’est pas évident mais justement, l’attitude positive, ce n’est pas quand ça va bien qu’on doit y penser. Quand nos actions rapportent, habituellement, on a une bonne attitude, ce qui, d’ailleurs, nous permet de vendre davantage. Le succès engendre le succès !

C’est plutôt lorsque l’on ne vend pas, lorsque l’on se retrouve au creux de la vague qu’il importe de se rappeler du pouvoir que confère une bonne attitude. Croire en soi, en ses possibilités, et continuer à agir avec une détermination résolue ! Un jour ou l’autre, le vent tourne. Il faut garder confiance et surtout, agir comme si nous venions tout juste de réussir notre dernière vente, en se remémorant sans cesse le sentiment de satisfaction que nous a procuré celle-ci.

La situation d’un vendeur qui ne vend pas est semblable à celle de l’athlète qui traverse une période blanche… dix parties sans compter un seul but !… Vous croyez que son mental est affecté ? Bien sûr que oui, mais s’il se met à trop y penser, il est perdu. De la même manière qu’un vendeur qui ne vend pas, il se doit de retrouver cette joie intense que lui a procurée son dernier but, visualiser son succès et continuer à jouer comme un champion !

Les périodes blanches, il faut savoir les rentabiliser. Apprendre de celles-ci pour forger son caractère. Un vendeur qui n’a jamais connu une longue série d’insuccès, ne connaît pas encore la somme d’efforts qu’il doit fournir pour performer au-delà de ce qu’on attend de lui. Lorsque l’on traverse une période blanche, il faut d’abord éviter  de s’apitoyer sur son sort, garder le cap sur son objectif et par-dessus tout, rester branché sur le positif.

La lecture est un excellent moyen d’y parvenir. Si vous ne savez pas quoi lire, allez sur le site Un Monde Différent. Vous y trouverez des tas de bouquins qui vous aideront à vous connecter sur des sentiments de force, de volonté, d’énergie et de courage et aussi, à ne jamais oublier le pouvoir personnel dont vous disposez et la grandeur qui vous habite !

Bonnes ventes,

Michel Bélanger

Les commentaires sont fermés.

« »