1 888 332-3113
Votre portail de motivation en vente - lazonevente.com

Réussir dans la vente : « Je vais y penser ! »

Réussir dans la vente : « Je vais y penser ! »

« Tout en priant le ciel, donne ton coup d’épaule.» – Proverbe espagnol

Désolé pour le retard à vous communiquer ce billet. J’ai une très bonne excuse : je me suis marié samedi dernier !… Eh ! Oui !… La noce a été plus longue que prévue mais la seule chose qui importe à présent, c’est que Nicole Bronsard n’est plus seulement mon associée ou ma conjointe, elle est maintenant ma très charmante épouse.

Vous allez me dire qu’il était temps !… après 31 ans de délicieux essais… nous avons finalement choisi de nous unir… de nous aimer jusqu’à l’excès… pour le Meilleur et sans le Pire !

Voici maintenant ce qui m’amène au titre de ce billet : pour célébrer notre 10ème anniversaire de vie commune, j’avais demandé à Nicole de m’épouser. Elle m’avait alors répondu qu’elle était bien prête à se fiancer (bien sûr, elle voulait la bague…) mais pour ce qui était de m’épouser, elle préférait y penser. Vous vous rendez compte ? Ça lui a pris 21 ans avant de finalement accorder une réponse positive à ma demande.

Vous pensez qu’elle y a bien pensé pendant toutes ces années ? Absolument pas !… Pouvez-vous imaginer toutes les nuits blanches que j’ai passées dans l’expectative de sa réponse ? Évidemment, je rigole !… Marié ou pas, nous avons connu de très bons moments. Mais rappelez-vous de mon histoire lorsqu’un client vous dira qu’il désire y penser avant de prendre sa décision : êtes-vous certain qu’il accordera toute l’attention requise à votre proposition d’affaires ?

Lorsqu’un client vous dit qu’il aimerait y réfléchir davantage, cela peut signifier plusieurs choses. Vous devez vous employer à rechercher la vraie raison de son hésitation.  Si vous décidez de partir sans le faire, vous perdrez énormément de temps à renouer contact avec lui pour vous rendre compte à la fin que plus le temps passe, moins il y réfléchit.

Avant de le quitter, dites lui que vous respectez sa décision mais que vous aimeriez lui poser quelques questions. Faites le tour des avantages de votre offre, questionnez le sur chacun de ceux-ci. S’il n’est pas d’accord avec un de ces derniers, il se pourrait fort bien qu’il s’agisse de son objection finale. Par contre, s’il est d’accord avec tous les points que vous mentionnez, il ne peut y avoir qu’une seule raison à son indécision : ses ressources financières.

Pour certaines personnes, c’est une chose qui est très difficile à admettre. Plusieurs préfèreront vous dire qu’ils veulent y penser ou qu’ils désirent en discuter avec leur conjoint ou un associé plutôt que de vous avouer franchement  que le montant demandé est un peu plus élevé que ce qu’ils avaient prévu. Alors, pourquoi ne pas leur en parler ?… À suivre !

Bonnes ventes !

Michel Bélanger

Une réponse à “Réussir dans la vente : « Je vais y penser ! »”

  1. Sabrina Gaudelli dit :

    Félicitations à vous deux !!
    Pour vrai Nicole….il était temps! : )
    All the best to the two of you

    xx

« »