1 888 332-3113
Votre portail de motivation en vente - lazonevente.com

Réussir dans la vente : plaidoyer pour l’espérance

Réussir dans la vente : plaidoyer pour l’espérance

« Le succès, ce n’est pas lorsque vous arrivez au sommet. C’est lorsque vous touchez le fond et que vous vous relevez.»  – Général Patton

Parfois, une série de revers peut être bénéfique. J’entends souvent des vendeurs se plaindre de leur mauvaise fortune, des nombreuses difficultés qu’ils éprouvent dans certaines industries où le processus de vente est de plus en plus complexe et des multiples ennuis et complications qu’ils rencontrent dans l’exercice de leurs fonctions. Laissez-moi vous dire que je n’ai pas connu beaucoup de vendeurs qui, au cours de leur carrière,  n’ont obtenu que des succès.

Plusieurs Champions m’ont raconté que leurs premières années dans la vente ont été très éprouvantes et c’est seulement parce qu’ils ont réussi à surmonter les nombreux défis auxquels ils ont  dû faire face qu’ils sont devenus de bons vendeurs et qu’ils ont enfin pu goûter aux joies de la réussite. Qui a dit que ce serait facile ? Certains m’ont même affirmé qu’après plusieurs années de travail perspicace, après des centaines d’entrevues qui n’auront servi qu’à leur apprentissage, il s’en serait fallu de peu pour qu’ils abandonnent, avant de se hisser finalement parmi les meilleurs vendeurs de leur industrie.

À ce propos, j’aime beaucoup ce conte dont nous fait part André Moreau dans un de ses livres et qui, nous dit-il, lui vient de sa grand-mère. C’est l’histoire de La bibitte qui remonte du puits. Cette bibitte, elle est tombée au fond d’un puits, mais elle a décidé de s’en sortir. Le problème, c’est que toutes les heures, elle réussit à faire deux pas vers le sommet mais, comme elle est très lente, elle glisse toutes les heures d’un pas. Son ascension est pénible : deux pas en avant, un pas en arrière. Vous me direz qu’à ce rythme là, elle n’y arrivera jamais. Mais un jour, à force d’avancer ainsi, deux pas en avant, un pas en arrière, elle finit par atteindre la margelle du puits. Et lorsqu’elle atteint celle-ci, c’est terminé !… Elle ne glisse plus !… Elle ne peut plus retomber en arrière !

Ce conte est un véritable plaidoyer pour l’espérance. Je me suis souvent identifié à cette drôle de petite bibitte qui vous démontre que si vous êtes déterminé à atteindre votre objectif, rien au monde, absolument rien ne saurait vous arrêter ! Il y aura bien sûr des échecs, parfois cruels, mais il y aura aussi des succès et surtout, un très grand succès qui sera vôtre, un jour, si vous croyez en vos capacités et si vous persistez !

Bonnes ventes,

Michel Bélanger

2 réponses à “Réussir dans la vente : plaidoyer pour l’espérance”

  1. Côme Simard dit :

    bonjour,
    merci pour vos chroniques elles sont toujours inspirantes…
    l’autre jour je vous ai reparqué lors de votre passage à la télévision
    votre intervention a été dite dans des mots simples mais précis.

    comme on dit: « pas toujours facile la vie d’artiste »!

    au plaisir!

  2. Claude Boucher dit :

    Merci Michel pour ce texte et cette belle prise de conscience. Ce que mes trentes années de ventes et de gestions d’équipes de ventes m’ont appris c’est que la croyance et la percévérence en ses moyens est de loin la meilleur manière d’atteindre ses buts et de réussir. Les hauts et les bas de la vie personnelle et proffessionnelle sont seulement des étapes nécessaires à cet accompplissement. Notre meilleure manière de les affrontés doit être toujours teinté de positivisme et de confiance en l’avenir afin de nous permettre de saisir toutes les opportunités qu’elles nous présenterons.

« »