1 888 332-3113
Votre portail de motivation en vente - lazonevente.com

Vendeur professionnel une question de décision

Vendeur professionnel : une question de décision !

«La pire décision de toutes est celle que l’on n’a pas prise. »    – Zig Ziglar

Je  rencontre encore beaucoup trop de vendeurs qui font de la vente parce que, me disent-t-ils, ils n’ont pas trouvé autre chose. Ils font de la vente par intérim !… en attendant de trouver mieux comme disait Charlebois : un métier plus sécuritaire… salaire garanti pour les vingt prochaines années… fond de pension et protection contre l’inflation… et quoi encore ?

Comment pouvez-vous espérer réussir lorsque vous savez à l’avance que vous n’irez pas jusqu’au bout ? Comment pouvez-vous demander à un client de s’engager quand vous-même, vous refusez de le faire et que vous vous questionnez sur votre avenir, ne sachant pas encore si vous continuerez dans la même voie ? La vente est un métier qui requiert énormément d’énergie, de présence, d’enthousiasme et d’empathie. Comment pourrez-vous développer ces qualités  si vous ne prenez pas la décision une fois pour toutes de considérer la vente comme une carrière professionnelle et de vous y jeter vivement ?

Si ce n’est déjà fait, prenez une décision ferme par rapport à votre secteur d’activité. Refaites votre choix de carrière et aussi celui de l’entreprise qui vous emploie. Même si vous vivez des moments difficiles, vous devez vous convaincre que vous oeuvrez dans un secteur qui vous inspire toujours, que vous faites partie d’une excellente organisation, que vous exercez un métier passionnant et que quoiqu’il arrive, vous persisterez !

J’avoue qu’à certains moments de ma carrière, ma conviction d’être au bon endroit n’était pas encore immuable. Je me posais plusieurs questions à propos du métier que j’avais choisi et aussi, sur ma capacité de vivre uniquement du fruit de mes efforts.  Comme j’aurais aimé, dans ces moments d’hésitation, avoir un coach qui me force à réfléchir davantage et qui me pousse à refaire mes choix…CONSCIEMMENT. Un coach qui m’aide à examiner toutes mes options et qui me propose, pour garantir mon succès, de m’aider à définir mes objectifs et à me faire un bon plan d’action  qui deviendrait la base de notre association et de notre partenariat vers la réussite.

Si vous avez des doutes, remettez-vous en question. Réfléchissez à vos choix de vie. Décidez de vos priorités et ne laissez aucune question sans réponse. Refusez de continuer avant d’avoir décidé où vous voulez aller et ce que vous devrez faire pour vous y rendre.

La vente n’est définitivement pas un métier qui est fait pour tout le monde, mais je peux vous promettre que si vous refaites consciemment votre choix de carrière et que si vous vous y engagez à 100%, vous accomplirez des choses  qui non seulement fascineront tous ceux qui vous connaissent, mais encore, elles vous étonneront vous-même !

Bonnes ventes,

 

Michel Bélanger

5 réponses à “Vendeur professionnel une question de décision”

  1. Robert dit :

    JE SUIS FIER DE VIVRE DE LA VENTE ! La plus belle profession qui soit. Rénuméré selon ton propre potentiel. Je vais me servir de cet article pour recruter c’est certain !!!! MERCI !

  2. Julie dit :

    Lâchez pas ! je fais lire vos billets à tous mes alliés ! Julie

  3. Jean-Paul dit :

    Après 40 ans dans le domaine de la vente ( 20 dernières mon entreprise) je ne peu qu’ajouter à ce qui a été dit de Albert Einstein
     » l’imagination est plus importante de que savoir ».

    Jean-Paul

  4. melissa dit :

    Bonjour Monsieur Bélangé, je suis dans le domaine de la vente automobile depuis moins de deux ans. J’ai grandi sans avoir de passion quelqu’onque et n’ayant comme seule certitude: le besoin du contact humain.
    Restauration et maguasin de linge ou soulier m’ont permis de vivre mais toujours avec le sentiment que mon potentiel n’était pas exploité à sa pleine capacité. Jusqu’au jour ou j’en ai eu assez et que j’ai finalement décidé de faire un cour privé en vente automobile. La tête pleine d’ambition je me suis mis à cogné au porte des concession Volkswagen. Dans mon cas je n’ai pas fait de porte à porte longtemps et j’ai trouvé refuge dans une concession merveilleuse.
    Tout ça pour vous dire à quels points certain jours son angoissant de voir les salles de montre vide et tous les suivis potentiel à l’eau. Parfois je me dis pourquoi n’ai je pas choisi un travail plus certain avec des heures de travails plus régulier.
    C’est souvent à ce momemt qu’un client rentre, nous discutons, rions trouvons un terrains d’entente ,le crédit est approuvé et hop la voiture est livré.
    Dans c’est moments difficiles je me met à penser au moment précis ou le client tête haute le sourire fendu jusqu’au oreilles et te dis merci.
    N’y a-t-il pas sentiments plus exquis que la certitude de la réussite. Pour moi chaques voitures vendu n’est pas une pine de plus. La confiance que te porte ces gens est tout à fait enivrant.
    Après avoir lu votre article je me réconforte de pouvoir affirmer haut et fort Je suis une conseillère aux ventes choyer de faire parti de l’équipe que je fait parti, à quels points j’ai des clietns extraordinaire qui me fait sentir forte, moi une femme ordianire dans un milieu encore masculin.
    Je lis chacune de vos chronique, et chaque fois je me retrouve dans vos mots.
    La vente représente un défi personnel jours après jours , je ne dois pas me contenter d’être là. Je suis à la fois conseillère, spycologue,amie….
    Même si ce n’est pas facile tous les jours ne désespérer pas vous avez le plus beau métier au monde; Conseiller!

  5. Michel Bélanger dit :

    Merci Mélissa !
    C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je lis des commentaires comme le tien. Ça m’encourage à continuer !… Tant mieux si ça peut aider quelqu’un qui, comme toi, mérite de réussir !
    Michel

« »